Historique de la ville d'Alger

Avec plus de 4 millions d’habitants, l’agglomération d’Alger déploie ses ramifications sur une surface qui s’est considérablement étendue au cours du 20e siècle. Cette métropole aux multiples facettes, fascinante à bien des égards, témoigne d’un riche passé dont les vestiges jalonnent encore aujourd’hui l’espace. Cet imposant héritage bâti révèle la complexité de son organisation spatiale et illustre l’histoire remarquable, et souvent chaotique, de cette étonnante cité.

El-Djazaïr, Alger en arabe, est le nom que lui donna Bologhine Ibn Ziri, de la dynastie de Ziri Ben Menad, au 10e siècle, lorsqu’il fonda cette ville à l’emplace- ment des ruines d’une ancienne cité antique du nom d’Icosium. L’histoire urbaine d’Alger, qui commence donc bien avant Bologhine, remonte ainsi à plus de 3 000 ans. En effet, une cité de fondation punique du nom d’Icosim était élevée à cet emplacement, comme en témoignent les découvertes archéologiques des années 1940.

Alger - Vue prise en ballon
Source : Getty Research Institute,
Permalien : http://www.flickr.com/photos/gettyresearchinstitute/3363401122/sizes/o/in/photostream/

Toutefois, les connaissances sur cette période historique restent relativement limitées et il est aujourd’hui difficile d’envisager quelles étaient précisément la forme et la taille de cette première cité. Il s’avère néanmoins que les Romains ont ensuite élevé une ville à cet emplacement, suivant leurs critères d’organisation orthogonale. Selon le célèbre historien arabe El-Bekri, la ville, qui avait pris le nom d’Icosium, renfermait des monuments grandioses tels qu’un théâtre et des édifices cultuels, caractéristiques des grandes cités romaines.

Larbi Icheboudène, professeur à l’Université d’Alger, donne des précisions sur l’évolution de l’histoire d’Icosium : “En 372 de l’ère chrétienne, Icosium fut prise puis rendue par Firmus, après sa mise à sac. Suit alors une période de silence, liée à la désagrégation de la puissance romaine. À partir du 5e siècle, il n’est plus fait mention d’Icosium pendant longtemps”.